Vous aimez Shugo Chara! et la passion de l'écriture ne vous fait pas défaut ? Alors venez RP avec nous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le véritable Easter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yosuke Hanamura
Roi des Gardiens
avatar

Masculin Zodiaque : Vierge Signe Chinois : Coq
Messages : 98
Date de naissance : 04/09/1993
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Le véritable Easter   Mer 19 Jan - 6:55

Bon voila, j'ai penser pendant un moment, je voulais faire une fiction, mais pas a la rose. Je voulais montrer ce que l'anime et le manga ne pouvait pas montrer. Je voulais montrer une nouvelle vision des projets d'Easter. Alors, cette fiction risque d'être violente et même gore. Je ne suis pas une sadique, mais ca reste une partie de mon sujet. Je n'irais pas trop loin, mais sachez que c'est a vos risques de lire. ( Faut avoir aussi une bonne imagination car sans imaginer les scènes, le scénario est gaché.) Et ceci, ce n'est que le début...

1. Les mensonges


    Easter avait lutté difficilement contre les gardiens. Chaque réussite se voyait finir en échec à cause de leurs ennemis les plus redoutables. Le patron décida de ne pas se laisser faire, mais ca ne fonctionnerais pas dans un endroit ou ces gamins serait dans ses pattes. Alors, il construisit un nouvel édifice à l’autre bout du japon, secrètement. Dans cette région, il y avait quelque Charas, mais pas de gardiens. L’endroit idéal. Ce fut facile d’entrer dans le commerce puisque la compagnie était déjà connue pour ses multitudes de fonctions.

    Grâce à des contacts, il put mettre la main sur un jeune garçon de 12 ans avec un œuf. Le fils d’un des employés a l’entretient. Le petit garçon était brillant d’imagination et le simple fait qu’il puisse rendre service à un homme aussi important l’enthousiasmait. Il ne savait pas ce qu’il l’attendait. Ne sachant ce qu’était son œuf, il le ‘’prêta’’ gentiment au directeur de la compagnie. Avant qu’il ne quitte des yeux l’œuf, il eut droit de voir son éclosion de loin, le regard triste d’un petit personnage sur la conscience.

    Plus tard dans la semaine, il eut droit de le revoir. Mais seulement a travers la vitre d’un laboratoire. Juste après que son regard ait quitté l’être, une multitude d’œufs x, gardé dans une réserve, furent libéré et envoyèrent le maximum d’attaques sur le pauvre Chara, seul. Il ne put résister longtemps, les éclairs transperçant son corps. Pour la première fois, un Chara saignait. Du sang sortait de sa bouche, il se tenait a quatre pattes au sol tellement la douleur était terrible. Un scientifique se tourna vers le chef des directives, celui-ci, froid, leur dit de continuer. Les Chara X sortirent de leur œuf et commencèrent à tabasser le petit Chara. Le premier coup de pied l’envoya rouler contre le mur. La multitude de coups de poing et de pied lui causèrent de nombreuses blessures, sa peau s’ouvrait tellement il se faisait frapper. Une scène horrible que les scientifiques avaient du mal a supporté.

    Après une demi-heure de violence, les Chara X furent forcés de retourner dans leur œuf et de retour dans la trappe d’où il venait via un champ magnétique puissant. Le petit personnage reposait au sol, agonisant entre la vie ou la mort. Au même moment, le petit garçons s’était mis en boule dans son lit, souffrant terriblement pour une raison qu’il ignorait. Sa mère lui apporta une soupe.

    - Daisuke, mange un peu…

    Mais il refusa. Sa douleur était atroce, comme si une partie de lui se détruisait. Il n’avait jamais vécu une telle douleur. Toute la nuit, il allait fréquemment à la toilette pour vomir. Le Chara, se son côté, avait été mis dans une cage dans une pièce du laboratoire. Des taches de sang couvraient le sol de sa cage de béton dans le mur. Il dormit difficilement a cause de la douleur, mais il réussit.

    Le lendemain, il fut réveillé par l’ouverture de sa cage. Une journée comme la précédente commençait. Plusieurs jours s’écoulèrent avant que, finalement, l’horaire ne change. Depuis ce temps, Daisuke ne put voir son Chara. Il s’en voulait terriblement de l’avoir laisser dans les mains d’Easter, mais il croyait encore, comme le lui disait le directeur, qu’il est sous bonne garde et qu’il ne lui était rien arrivé. Il ne savait rien du tout…

    Le Chara eut droit, pour la première fois, a une journée de repos. Il eut droit a de la bonne nourriture et de l’eau bien froide. Même si il en profitait, il avait quand même une grande peur. Son corps était recouvert d’ecchymoses et d’entailles. L’eau lui brula la peau, mais le contact devenait plus rafraichissant après un moment sur sa peau. Le lendemain c’était une toute autre journée. Une autre horreur l’attendait.

    Il se retrouvait maintenant dans une sphère de vitre, sur une plate-forme montée. Une antenne au dessus de sa tête. Plusieurs scientifiques l’observaient. Les véritables expériences allaient commencer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosuke Hanamura
Roi des Gardiens
avatar

Masculin Zodiaque : Vierge Signe Chinois : Coq
Messages : 98
Date de naissance : 04/09/1993
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le véritable Easter   Mer 19 Jan - 23:37

2. La recherche


    La peur commençait peu à peu à couvrir le visage du petit Chara. Il tremblait tellement qu’il avait du mal à voir droit devant lui, sa vue flouait. Ses yeux se mouillait de plus en plus, il ne penser jamais vivre un tel cauchemar, lui qui croyait que ca c’était terminer hier. L’un des scientifiques apporta une boite rempli d’œufs noirs. Il en plaça trois sur trois creux au dessus de la sphère de vitre. Il recula de quelque pas et un autre, devant un tableau de commande, appuya sur une chaine de petits boutons lumineux puis abaissa un levier d’un trait. Le Chara tremblait et pleurait de plus en plus, mais ceux de l’extérieur semblait l’ignorer. Enfin c’est ce qu’il croyait, une femme s’approcha de lui.

    - Adieu, petit Chara. Tu n’existeras plus après ce traitement.

    Le Chara paniqua et se leva précipitamment. Il cogna avec ses poing sur la vitre, cria, mais rien ne changea. L’antenne au dessus de sa tête commença a s’illuminée d’une énergie mauve. Quelque chose d’effrayant pour quelqu’un de petit. Lorsqu’il leva la tête, un rayon mauve s’attaqua à lui. L’énergie entra facilement dans son corps. A cause de la douleur de ce phénomène, il dut se mettre à genou et mettre ses mains au sol pour se tenir, pour ne pas tomber. Lorsque le processus se termina, la sphère de vitre était remplie de fumée noire. Elle se brisa peu de temps après. Les scientifiques reculèrent. Une petite créature noire en sortit et fuya du laboratoire.

    Une étrange douleur habitait maintenant le jeune garçon. Elle frappait sur tout son corps, comme si les battements de son cœur étaient trop puissants. Il tentait de se lever, mais il avait du mal a tenir. Cette douleur le toucha pendant quelques secondes. Puis, elle lâcha d’un coup, il retomba mollement sur son lit. Il tentait de se reprendre lorsqu’un parole frappa son crane :


    - Trouve-moi!

    Ses yeux devinrent plus sombres. Un sourire horriblement grand s’étira sur ses lèvres. Il était maintenant 1h30 du matin. Pourtant, il sortit de sa chambre, et même de la maison. Ses parents furent trop endormis pour remarquer le bruit de la porte.

    Il marcha lentement dans les rues dormante et vide de la ville. Sa démarche et son regard lui donnait l’air d’un mort-vivant. Il n’avait qu’une seule pensée en tête : Le trouver. Seule les lumières, qui étaient rares, illuminaient son chemin. Les petites rues étaient peu éclairées, mais il approchait de la ville, il savait ou se rendre, comme l’autre, savait ou il se trouvait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le véritable Easter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» « La solitude de l'esprit est la véritable solitude. » | Melon.
» Un véritable ami vous poignarde en face! [ Combat: Gilles de Rais vs Aiakos ]
» Fanmi Lavalas ; un parti politique moribond
» La plateforme politique au pouvoir a essuyé une véritable débâcle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara! RPG :: Le Café Buono! :: La Salle d'Expo-
Sauter vers: