Vous aimez Shugo Chara! et la passion de l'écriture ne vous fait pas défaut ? Alors venez RP avec nous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le livre d'Hisoires d'Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Liddell
Reine des Gardiens
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier Signe Chinois : Cheval
Messages : 471
Date de naissance : 04/04/1990
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 27
Localisation : Rouen

MessageSujet: Le livre d'Hisoires d'Alice   Mar 18 Jan - 21:03

Je référencerais mes histoires ici.
Cette première fiction s'intitule Retrouvailles


« Amu ? Tu m’aimes ? »
« Non. »
Tels étaient ses mots. Du moins, au début. J’ai connus Amu il y a environ 4 ans, alors qu’elle était en dernière année de primaire (ce qui équivaut à la 6° en France). A cette époque, nous étions ennemis, mais rapidement, nous sommes devenus proches, sans nous en apercevoir. Comment est-ce possible ? Il faudra lire la suite pour le savoir.
La première fois que j’ai vus Amu, c’était en haut d’une tour en construction, sur un chantier. A cette époque, Amu n’avait aucun Chara, seulement ses œufs. Mais c’est lorsque que j’ai voulus m’emparer de ses œufs que Ran est apparue. Même si je me doutais qu’elle était spéciale, je n’aurais jamais cru qu’elle serait capable de faire un Chara Nari aussi rapidement. Qu’en j’y pense, elle me prenait déjà pour un pervers. Après cette rencontre, nous nous sommes croisés à de nombreuses reprises, puisque j’avais pour mission de récolter nombre d’œufs x, et qu’elle voulait les purifier. Même si notre « relation » était encore au stade d’embryon, rapidement, je me suis épris d’elle, sans trop savoir pourquoi. Après tout, nous avons 5 ans d’écart, ce n’était qu’une gamine parmi tant d’autres. Je crois que j’ai vraiment su que je l’aimais lorsqu’elle a réussi l’exploit de faire changer ma sœur. Utau. Elle qui avait été endoctrinée par Easter a pu redevenir elle-même grâce à Amu, Eru et Iru. Pour cela, je lui suis très reconnaissant, et je pense qu’Utau, même si elle ne l’avoue pas, l’est aussi.
Et puis un jour, alors qu’Easter m’avait tendu un piège, Amu m’a protégé. Même si nous avons rapidement été découverts par sa mère, Midori, ces quelques jours furent (hormis lors de la déclaration de Tadase), certainement quelques un des plus beaux jours de l’époque.
Après la bataille contre Easter, lorsque tout est rentré dans l’ordre, je suis parti à la recherche de mon père, laissant Amu aux bons soins de Tadase. Même si elle ne l’avait pas clairement dit, je savais pour qui son cœur balançait. Et je crois que ses amis aussi le savaient même si personne n’en parlait. Tadase et Amu sont restés amis un moment, puis comme avant, se sont rapprochés. Mais leur histoire fut de courte durée. Personne n’a vraiment su ce qu’il s’était passé entre eux, ils sont redevenus de simples amis au fil du temps. Amu m’a dit qu’après quelques mois, mon absence lui pesait et que Tadase l’avait remarqué. Ils avaient donc convenus de rester des amis très très proches mais rien de plus. Est-ce la vérité ? Si Amu le dit, c’est certainement vrai. Bref.
Après 2 ans de correspondance avec Amu et des recherches infructueuses, je suis finalement rentré au Japon. Je pense que je me souviendrais de ce jour très longtemps et Amu aussi.
-----------------------------
La nuit était tombée depuis un moment à présent. Le froid de l’hiver s’intensifiait également. Heureusement, il n’était pas encore trop tard, les marchands ambulants commençaient à peine à ranger leurs échoppes.
« 7 Taiyaki s’il vous plaît. »
L’horloge indiquait 20h. Après plusieurs minutes de cuissons, Ikuto laissa l’argent sur le comptoir puis s’en alla.
« Yoru ? Chara Nari ? » demanda Ikuto avec un léger sourire aux lèvres que Yoru ne semblait pas lui avoir vu depuis bien longtemps.
Ce dernier sourit à son tour. Après la transformation, Ikuto prit l’ancien raccourci qui menait à cette petite maison qu’il connaissait si bien. La lumière à l’étage était allumée, de même que celle du salon. Midori et Tsumugu devaient regarder l’émission du soir avec Ami, si elle ne s’était pas déjà endormie.
*Même si elle doit avoir 5 ou 6 ans à présent, les enfants dorment souvent vers 20h à cet âge.*
Ikuto attendit un moment sur le balcon. La connaissant, il savait qu’elle ne tarderait pas à sortir boire son lait. A moins que Yoru n’attire l’attention de Ran, Miki ou Su.
Après quelques minutes, son attente s’acheva. La porte fenêtre s’ouvrir doucement. Amu ne l’avait pas encore vu. Elle s’était avancée et s’appuyait sur le balcon, vêtue d’une nuisette courte noire et d’un shorty assortit, regardant la lune d’un air rêveur. Ran, Miki et Su la suivait, mais Yoru attira en effet leur attention. Ce dernier leur fit signe de se taire avant qu’elle n’ouvre la bouche. Miki se jeta sur Yoru, à la surprise générale. Elle fut rapidement suivie de Ran et Su.
« Ikuto… J’espère que tu reviendras vite…. Tu me manques tellement… » Une larme coulait le long de la joue d’Amu. « Je t’aime… »
Ikuto ne s’attendait pas à une telle déclaration, mais il était touché. S’approchant discrètement, il déposa sa veste sur les épaules de la jeune fille et lui chuchota les mêmes mots qu’il lui avait dits avant de partir, à l’oreille.
« Moi aussi je t’aime, Amu »
Amu se retourna vivement. Elle n’y croyait pas.
« I… Ikuto ? C’est vraiment toi ? » demanda-t-elle, incertaine.
« En effet, c’est bien moi. » répondit-il avec un sourire chaleureux.
« Est-ce que je rêve encore ? » chuchota-elle, les larmes perlant ses yeux d’or.
« Je ne pense pas. » répondit-il avant de l’embrasser doucement.
Amu pleurait. Ikuto l’avait prise dans ses bras. Elle avait grandit, mais elle ne touchait toujours pas le sol lorsqu’il la portait.
Après quelques secondes, ils rompirent le baiser, se serrant simplement l’un l’autre, heureux de se retrouver. Amu frissonna.
« Tu as froid ? » s’enquit le jeune homme
« Non. » répondit-elle, catégorique.
Ikuto sourit devant son air entêté, il savait qu’elle ne voulait pas le lâcher maintenant qu’elle l’avait retrouvé, et il ressentait la même chose.
« On rentre ? Je t’ai ramené quelque chose… » dit-il avec un sourire.
A contrecœur, elle se laissa tomber à terre, et entra dans sa chambre. Yoru y était déjà avec les filles. Ils parlaient du voyage. Ikuto ferma la fenêtre. La chambre n’avait presque pas changé. La maison des filles était toujours là, décorée par les soins de Miki. Elles avaient préparé une chambre pour Yoru il y a longtemps visiblement. Tous les autres Chara avaient leur chambre également.
Amu posa la veste d’Ikuto sur le dossier de sa chaise puis elle rougis.
« Amu ? Pourquoi tu rougis ? » demande-t-il, amusé par la scène qui lui rappelait de bons souvenirs.
« Re…Retourne toi ! J’ai pas mis mon pyjama >.< » articula-t-elle, rouge pivoine, ce qui déclencha le rire de tout le monde. Ikuto obéit, riant toujours. Amu chercha un vieux pantalon de pyjama à mettre sous sa nuisette.
« C’est bon Ikuto, on voit plus ses fesses ! » cria Ran, moqueuse.
« Ran ! » cria Amu, sous les rires continus des autres.
Amu rougissait de plus belle. Ikuto s’approcha d’elle, souriant, tandis qu’elle faisait toujours la moue.
« C’est pas comme si nous n’avions jamais dormis tous les deux ou que je ne t’avais jamais vus en petite tenue… » répondit-il, taquin.
« Certes mais j’ai grandis, j’te signal ! Je suis un peu différente de celle que tu as laissée il y a 2 ans ! »
« J’ai remarqué. Et je trouve le changement très agréable. » sourit-il en la prenant dans ses bras.
Lui n’avait presque pas changé. Il avait grandit un peu cependant. Amu le serra contre elle, heureuse du contacte.
« Tu n’as pas changé. Tu es un pervers. »
« Sais-tu ce qu’est-un pervers maintenant ? »
« Oui. C’est toi. C’est moi. » répondit-elle en se cachant, toujours vermillon.
Ikuto sourit à cette réponse.
« Ikuto ? C’est quoi qui est chaud, là ? »
Le jeune homme sortit un sac en papier, dont l’odeur alléchait Yoru et les filles.
« Des Taiyaki. Tu te souviens ? »
« Comment oublier ? Tu ne mangeait pratiquement que ça » répondit-elle avec le sourire.
Chacun prit un poisson au chocolat, puis ils discutèrent de ces deux années passé loin l’un de l’autre.

Il était 22h passé lorsque Midori passa devant la chambre de sa fille. Le bruit de la discutions ne l’avait pas surprise. Elle se doutait que celui dont Amu rêvait constamment était revenu. Heureusement pour sa fille, Tumugu était en voyage à Hong Kong pour faire des photos.
« Amu ? Ne te couche pas trop tard ! Ikuto, tu manges là demain matin ? »
Derrière la porte, plus un son ne filtrait.
« NEE ?! Maman ! »
Amu accouru à sa porte et l’ouvrit, choquée par les propos de sa mère.
« Bonsoir Madame Hinamori. » répondit Ikuto, un peu gêné.
« Appelle moi Midori ^^ Pas de bêtises avec ma fille, nee ? Et ne vous couchez pas trop tard ! Bonne nuit les jeunes ! »
« B…Bonne nuit maman… »
Amu et Ikuto étaient stupéfaits. Ils se regardèrent puis éclatèrent de rire. Amu ferma la porte, son Taiyaki à la main, puis retourna s’assoir près de son petit ami sur le lit.
Ils parlèrent ainsi longtemps puis minuit sonna.
« Il vaudrait mieux dormir, maintenant Amu. Tu va être épuisée demain. »
« Je n’ai pas cours demain. Nous sommes Dimanche ! »
« Ah oui, j’oubliais. Mais il est temps de dormir quand même, regarde, tu bailles et tu dors à moitié sur moi ! »
Ironisa-t-il
« C’est pas… *baille* vraiiii…. »
Ikuto sourit. Yoru et les filles dormaient tous dans la grande chambre depuis un moment. Ikuto retira ses chaussures et coucha Amu. Alors qu’il se relevait pour éteindre la lumière, quelque chose le retint.
« Reste avec moi… » demanda-t-elle d’une voix faible
« Je vais éteindre la lumière, je reviens » promit le jeune homme.
Après quelques secondes, en effet, il était de retour. Ikuto s’allongeat à côté d’Amu et la prit dans ses bras. Avant qu’elle ne s’endorme complètement, Amu senti un baiser sur son front et un « je t’aime » murmuré.
Pour la première fois depuis longtemps, Ikuto dormit paisiblement.

_________________
Attention, les chatons peuvent être très malicieux....
Invité, clique et aide-nous en votant pour le forum s'il te plaît !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shugo-shugo-shugo.forumactif.com
Yosuke Hanamura
Roi des Gardiens
avatar

Masculin Zodiaque : Vierge Signe Chinois : Coq
Messages : 98
Date de naissance : 04/09/1993
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   Mar 18 Jan - 21:28

J'en veux plus! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Liddell
Reine des Gardiens
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier Signe Chinois : Cheval
Messages : 471
Date de naissance : 04/04/1990
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 27
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   Mar 18 Jan - 21:49

La suite est en cours mais avec les cours, je suis longue à écrire =)

_________________
Attention, les chatons peuvent être très malicieux....
Invité, clique et aide-nous en votant pour le forum s'il te plaît !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shugo-shugo-shugo.forumactif.com
Amu Hinamori
Joker
avatar

Féminin Zodiaque : Sagittaire Signe Chinois : Rat
Messages : 265
Date de naissance : 12/12/1996
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 20
Localisation : Dans les bras d'Ikuto ^///^

MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   Mer 19 Jan - 0:45

]
C'est pas grave ^^
en tout cas, c'est super, j'ai hate pour la suite !

_________________


Dernière édition par Amu Hinamori le Mer 19 Jan - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rima Mashiro
Reine des Gardiens
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier Signe Chinois : Tigre
Messages : 49
Date de naissance : 11/04/1998
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 19
Localisation : Avec les gardiens

MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   Mer 19 Jan - 15:55

C'est suuuuuuuuuper !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami
Pépé-chan
Pépé-chan
avatar

Féminin Zodiaque : Lion Signe Chinois : Tigre
Messages : 43
Date de naissance : 07/08/1998
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   Mer 16 Fév - 22:48

Tu développe merveilleusement bien ton texte, l'écriture est propre et bien présentée.
Il n'y a rien à dire, c'est génial.
J'en attends davantage de ta part.

_________________


♥️. ... .♥️. ... ♥️. ... ♥️. ... ♥️. ... ♥️. ... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Jilian
Pépé-chan
Pépé-chan
avatar

Féminin Zodiaque : Verseau Signe Chinois : Cheval
Messages : 78
Date de naissance : 14/02/1990
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   Jeu 17 Fév - 14:54

Héhé, Nami, si tu savais... Alice c'est une grande perverse ! Elle a une dizaine d'histoires mais.... toutes partent en perversité x)

D'ailleurs Alice, tu en es où dans la suite ? Tu l'as zappé avec les derniers évènements ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami
Pépé-chan
Pépé-chan
avatar

Féminin Zodiaque : Lion Signe Chinois : Tigre
Messages : 43
Date de naissance : 07/08/1998
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   Ven 18 Fév - 20:30

Lena Jilian a écrit:
Héhé, Nami, si tu savais... Alice c'est une grande perverse ! Elle a une dizaine d'histoires mais.... toutes partent en perversité x)

Ahh... J'aime ! ♥

_________________


♥️. ... .♥️. ... ♥️. ... ♥️. ... ♥️. ... ♥️. ... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le livre d'Hisoires d'Alice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le livre d'Hisoires d'Alice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [quête] Le livre d'Eibon (pv Alice, Alan, Lithium, Nyxia)
» Roman policier Alice de Caroline Quine
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Uglies, un livre....prettie ? ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara! RPG :: Le Café Buono! :: La Salle d'Expo-
Sauter vers: